dimanche 24 février 2013

Le palonnier en détail.

Je vous en ai parlé dans un article précédent : le palonnier de levage est l'un des appareils de levage les plus utilisés par les professionnels (en revanche, ces appareils ne sont tout simplement pas utilisés par les particuliers). Cependant, j'ai à peine survolé le sujet, et aujourd'hui, je souhaite prendre le temps de vous rédiger un article complet à ce propos.
Je l'ai déjà dit : les palonniers de levage sont des appareils dits intermédiaires, puisqu'ils permettent de déplacer des charges de poids moyens (ils se situent ainsi entre le pont roulant, la grue, et la charge à manutentionner).

Constitution d'un palonnier

Le palonnier est un appareil composé d'une, deux voire plusieurs poutres en acier. Ces poutres sont munies de petits anneaux (ou de petites oreilles de levage). On utilise que très peu souvent les palonniers seuls : ils sont en effet utilisés avec des chaînes, des câbles ou des élingues câbles (vous pouvez d'ailleurs lire ma présentation des câbles de levage dans un article précédent).

Utilisation

Vous l'aurez bien compris vu la taille et la forme de ces appareils de levage : ils ne sont utiles que lorsqu'il va s'agir de transporter des charges réparties sur la longueur. D'ailleurs, la capacité des palonniers de levage est impressionnante : ils permettent de transporter des charges de plusieurs tonnes.

Différents types de palonniers de levage

Voici une liste de différents types de palonniers, que je vous écris à titre informatif (je ne détaillerai pas leur utilisation, leur charge supportable et la taille des objets qu'ils peuvent transporter, vu que tout ceci varie aussi en fonction du modèle du constructeur) :
  • palonniers monopoutres (fixes ou bien réglables)
  • palonniers en u (fixes ou bien réglables, là aussi)
  • palonniers pnf ou bien pnr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire